QuiQueQuoi

QuiQueQuoi est un site GRATUIT de questions/réponses.

Peu importe le sujet de votre question, participez à la communauté d'échange. Répondez aux questions des autres et gagnez des points.

Fabriquer savon artisanal

comment fabriquer du savon artisanal

Les réponses de la communauté

  • La méthode
    Il existe plusieurs méthodes de fabrication de savon. Le choix du procédé doit être fait selon le résultat escompté, l'expérience, la disponibilité des ingrédients et du matériel, ainsi qu'en tenant compte du but de la production. La variété des techniques est grande, parmi celles-ci il y a la méthode au four, la réduction d'eau, ITMHP (In The Mold Hot Process), la méthode "Crock Pot", la méthode au micro-ondes, DBHP (Double Boiler Hot Process) et bien sûr, la méthode à froid (cold process) que j'utilise depuis mes débuts. Elle produit des savons bien lisses et permet une multitude de variations sur les couleurs, textures et parfums. Avec ce procédé, aucune source de chaleur externe n'est requise, sauf pour fondre les huiles et cires solides. À vous de choisir la méthode répondant à vos besoins.

    La recette
    Choisir la recette que l'on va exécuter selon les propriétés recherchées ou simplement en fonction des ingrédients dont on dispose. Il faut ensuite passer la recette retenue dans un calculateur de soude (personnellement, j'utilise MMS Lye calculator), afin de s'assurer qu'il n'y ait pas d'erreur dans les dosages. Du même coup, cette étape permet facilement de réajuster la recette selon la taille désirée.

    Pour éviter d'avoir de la pâte de savon en trop après avoir rempli le moule qu'on utilise, j'ai créé un calculateur, qui permet de connaître la quantité d'huile à utiliser dans la recette, en fonction de la taille du moule utilisé. Il suffit d'y entrer une seule fois les mesures du moule et d'ajuster les recettes en fonction du résultat, dans le calculateur de soude cité plus haut.

    Le moule
    Recouvrir le moule utilisé afin d'éviter les fuites et que le mélange ne s'échappe par les joints non étanches. Dans mon cas, j'utilise un moule en bois recouvert d'un petit sac poubelle de cuisine. Prendre soin de bien lisser les plis, car ils laisseront des marques sur le savon. On peut mettre un peu d'huile végétale sur les parois du moule pour faciliter l'adhésion du sac de plastique. Fixer les rebords du sac à l'extérieur du moule à l'aide de ruban cache. Dans le cas où d'autres types de moules sont utilisés, on peut les enduire d'huile végétale, de margarine ou de gelée de pétrole.

    Il est aussi possible d'utiliser un tuyau en ABS en guise de moule (vendu en quincaillerie, au département de la plomberie). Vous pouvez, du même coup, acheter un bouchon de plastique assorti à votre tuyau, en guise de fond amovible. Après plusieurs essais, j'ai découvert qu'il n'est pas nécessaire d'enduire l'intérieur du tube à l'aide d'un corps gras ou d'une pellicule quelconque, car le savon n'adhère pas solidement aux parois du tube, et il suffit d'un passage au congélateur, d'un peu de vapeur et une légère poussée pour extraire facilement le savon du moule.

    La surface de travail
    Recouvrir la surface de travail à l'aide de papier journal ou d'une vieille serviette. Préparer ensuite tous les ingrédients et l'équipement requis pour la recette. Poser le moule sur le plan de travail, à un endroit accessible rapidement sans avoir à le manipuler si jamais on devait y verser la pâte en toute vitesse.

    L'équipement de sécurité
    Il est primordial de bien se protéger afin d'éviter les brûlures causées par la soude. Enfiler de vieux vêtements à manches longues et couvrant les jambes complètement. Porter des chaussures, pour ne pas glisser et pour couvrir vos pieds en cas de déversement. Il est essentiel d'avoir une bonne paire de gants de caoutchouc ou en vinyle résistant à la soude, ainsi que des lunettes de sécurité. Il faut aussi se munir d'une bouteille de vinaigre blanc, de préférence en vaporisateur, pour neutraliser la soude en cas de besoin.

    La pesée
    Il faut que tout soit prêt à être incorporé dans la recette rapidement; c'est pourquoi il faut préparer tous les ingrédients à l'avance. Poser une grande casserole sur la balance. Mettre la tare à zéro. Peser les huiles et les gras un à un, en remettant la tare à zéro entre chaque ingrédient. Mettre de côté. Dans une tasse à mesurer, peser l'eau (ou autre liquide). Dans de petits récipients séparés, peser les autres ingrédients de la recette (fragrance, huile précieuse, pigment, argile, etc). Lorsque du pigment ou de l'argile est utilisé dans le savon, il est utile de prélever un peu d'eau prévue pour dissoudre la soude, afin de diluer le pigment ou l'argile pour éviter les grumeaux.

    Si vous utilisez une huile parfumée reconnue pour accélérer la trace, après l'avoir pesée et recouverte d'une pellicule plastique, vous pouvez la déposer au congélateur. Cette précaution permet de diminuer et même d'éliminer cette réaction. En cas de doute, il est astucieux de procédez ainsi, car on ne risque rien en prenant cette mesure.

    En dernier lieu, peser la soude en faisant bien attention de ne pas en échapper, car cela pourrait s'avérer mortel pour les enfants ou les animaux de compagnie. Refermez rapidement votre contenant de soude, car celle-ci est hygroscopique, c'est-à-dire qu'elle absorbe et retient facilement l'humidité et ce faisant, elle se compacte en morceaux solides et inutilisables.

    Il est aussi possible de fondre les huiles au four micro-ondes, au lieu d'utiliser la cuisinière. Pour ce faire, vous devez utiliser un grand récipient résistant à la chaleur et allant au micro-ondes. Personnellement, j'utilise une grande tasse à mesurer en verre de type Pyrex, d'une capacité de 8 tasses (2 litres). Dans ce récipient, peser seulement les huiles solides, et réserver. Dans un autre contenant de votre choix, peser les huiles liquides.

    La soude
    Muni de vos gants de caoutchouc et de vos lunettes de sécurité, apporter l'eau et la soude à l'extérieur si possible, à l'abri du vent, afin de procéder au mélange. Si vous ne pouvez aller dehors, placez-vous sous la hotte de la cuisinière. Verser doucement la soude dans l'eau (et jamais le contraire) tout en mélangeant à l'aide d'une cuillère de plastique. La réaction de la soude avec l'eau est instantanée. Vous verrez l'eau s'embrouiller et constaterez que le mélange produit de la chaleur. Des vapeurs se dégageront pendant environ 1 minute. Il faut éviter de les inhaler. Continuer de brasser jusqu'à ce la soude soit dissoute complètement. Une fois l'eau redevenue claire, placer le récipient dans l'évier. Y introduire un thermomètre (prenez soin d'enlever l'attache d'aluminium) et laisser refroidir. La température du mélange eau/soude doit s'abaisser à 49 degrés Celsius ou moins. C'est pourquoi on pourrait, si on le désire, faire ce mélange à l'avance et l'utiliser à la température de la pièce sans problème.

    Les huiles
    Poser la casserole contenant les gras et les huiles sur la cuisinière, à feu moyen. Il faut simplement faire fondre les gras solides afin qu'il ne reste plus aucune particule non fondue. Retirer du feu. Afin que la casserole demeure utilisable à des fins culinaires, elle ne doit pas être utilisée comme récipient principal pour mélanger les huiles et la soude. Pour éviter tout risque d'empoisonnement accidentel, verser plutôt les huiles dans un bol à mélanger, introduire le thermomètre et déposer sur votre plan de travail. Personnellement, mes ustensiles et récipients utilisés pour faire le savon ne servent qu'à cette fin.

    Brasser les huiles à l'aide d'une cuillère de plastique, tout en vérifiant régulièrement la température. Les huiles doivent atteindre 49 degrés Celsius, tandis que le mélange eau/soude peut avoir une température égale ou inférieure à 49 degrés. Les huiles refroidissent habituellement plus lentement que le mélange de soude. Pour accélérer le refroidissement, si désiré, vous pouvez déposer la base de votre récipient d'huiles dans l'évier, lequel vous aurez rempli avec un peu d'eau froide et des glaçons. Cependant, la température du mélange d'huiles ne doit pas être trop basse, car cela favorise un épaississement rapide du mélange, un fois la soude ajoutée. De préférence, éviter cette méthode de refroidissement avec une recette contenant de la cire d'abeille. Au contact de l'eau froide, la cire se solidifiera sur les parois de votre récipient et vous devrez faire chauffer à nouveau les huiles, pour fondre la cire figée.

    Si on a choisi le micro-ondes pour chauffer les huiles, il faut être attentif et ne pas les surchauffer inutilement. Il faut simplement qu'elles deviennent liquides. Étant donné que les huiles refroidissent lentement, on procède en 3 étapes :

    1- Peser seulement les huiles, les beurres et les cires solides dans le récipient allant au micro-ondes;
    2- Faire chauffer quelques minutes au micro-ondes, jusqu'à ce qu'elles soient fondues;
    3- Peser ensuite les huiles liquides et les ajouter aux huiles fondues.

    Cette méthode permet d'abaisser la température des huiles chauffées, en y incorporant des huiles à température de la pièce. Ensuite, il faut mélanger et vérifier la température du mélange d'huiles. Si celle-ci est sous 49 degrés Celsius, réchauffer les huiles quelques secondes au micro-ondes, bien mélanger et reprendre la température. Cela permet d'économiser beaucoup de temps, car on évite d'avoir à brasser longuement en attendant que la température s'abaisse.

    Une fois que les deux mélanges ont atteint la bonne température, versez le mélange de soude dans les huiles, en un mince filet continu, tout en brassant constamment. Le mélange deviendra opaque et dès ce moment, il est important de continuer de remuer. Déposer les instruments ne servant plus et ayant été en contact avec la soude dans l'évier, et les vaporiser avec du vinaigre pour neutraliser la soude.

    Le malaxeur et la trace
    C'est à ce moment que le malaxeur plongeant entre en jeu. Une fois que votre mélange d'huiles et de soude est homogène, introduire le malaxeur plongeant dans le mélange et le faire fonctionner en faisant bien attention de ne pas le sortir au-dessus de la surface de la pâte de savon, car cela causera des éclaboussures caustiques. Vous pouvez actionner le malaxeur pendant 1 minute et brasser alternativement avec celui-ci sans le faire fonctionner pendant le même temps, afin de permettre au moteur de refroidir.

    Vous remarquerez que le mélange aura pâli et sera devenu plus opaque. Vous devrez mélanger jusqu'à l'obtention de la trace légère. Ce stade est atteint lorsque une goutte de pâte à savon, tombée sur le reste du mélange, ne disparaît pas immédiatement après avoir touché la surface. Il ne faut pas trop attendre non plus, car une pâte trop épaisse pourrait se solidifier dans le récipient, lors de l'ajout de la fragrance et autres ingrédients. La texture devrait ressembler à du pouding ou à de la costarde maigre.

    Les ajouts
    Une fois la trace obtenue, il faut incorporer les ajouts. C'est à ce moment qu'on introduit les huiles précieuses, la fragrance, le pigment, l'argile, etc.

    Si vous désirez faire un effet marbré avec de la couleur, vous devez ajouter tous vos ingrédients à la pâte, sauf la couleur. Verser la moitié du mélange dans un bol de verre, de plastique ou d'inox. Ajouter la couleur à un des récipients ou ajouter une différente teinte dans chacun si vous désirez que les 2 parties du mélange aient une couleur distincte. Bien mélanger en s'assurant qu'il n'y ait pas de grumeaux.

    Le moulage
    Une fois tous les ingrédients ajoutés et la pâte de savon bien mélangée, il faut verser le savon dans le moule préalablement recouvert ou dans un tube ABS. Utiliser la spatule pour bien racler les bords du récipient et ne rien perdre. Égaliser la surface de la pâte à savon dans le moule, si désiré, à l'aide de la spatule ou frapper le moule sur la surface de travail afin que la pâte se répartisse uniformément.

    Pour créer un effet marbré, verser alternativement un peu de chaque couleur dans le moule, en créant des étages. Prenez ensuite une baguette de plastique, une aiguille à tricoter ou autre instrument mince et plongez-le dans la pâte. Lentement, déplacez la baguette, de gauche à droite et ensuite, de haut en bas. Vous devez faire des zigzags larges ou des spirales, si vous utilisez un moule rond. Cela fera un très bel effet marbré dans la pâte à savon, mais il ne faut pas trop mélanger, sinon elle sera de couleur uniforme.

    Le repos
    Recouvrir le moule à l'aide d'une pellicule plastique ou de papier ciré, le plus près possible ou directement sur la surface de la pâte de savon (attention aux plis). Déplacer ensuite votre moule dans une pièce à l'abri des courants d'air et l'isoler à l'aide d'une vieille couverture ou d'une serviette. Il est important que la chaleur produite pendant la saponification soit conservée le plus longtemps possible, et c'est pourquoi il faut bien isoler (mais pas trop !) le moule, et éviter les changements de température, pendant l'achèvement de la saponification et le durcissement du savon. Laissez reposer entre 16 et 24 heures avant d'y toucher. Après ce délai, enlever les couvertures et regarder si le savon est figé. Avec un gant de protection, vous pouvez toucher la surface du savon pour savoir s'il est prêt. Il devrait avoir la texture du cheddar. S'il est trop mou, laissez-le durcir encore quelques heures, sans les couvertures. Habituellement, il faut entre 16 et 48 heures pour que le savon soit assez dur pour le découper. Si ce n'est pas le cas, il y aurait peut-être une erreur dans la recette.

    Le nettoyage
    Une fois votre moule isolé, il ne vous reste plus qu'à nettoyer. Vaporisez vos instruments et récipients avec du vinaigre, afin de neutraliser la soude qui pourrait être présente dans le mélange. Portez vos gants de protection et essuyez le savon restant dans vos moules et sur vos instruments, à l'aide de papier journal que vous jetterez à la poubelle dans un sac fermé. Ne jamais verser la pâte de savon en trop dans l'évier, car le savon va se solidifier et boucher vos tuyaux. Lavez ensuite vos instruments et récipients dans de l'eau savonneuse, où vous pouvez ajouter du vinaigre, si désiré.

    Le découpage
    Lorsque le savon est suffisamment dur pour être démoulé, transporter votre moule sur une surface plane. Enlever la pellicule de plastique ou le papier ciré de la surface du savon. Déposer un linge propre ou une serviette sur le moule, et en tenant bien le linge contre le moule, retourner-le à l'envers et déposer sur le plan de travail. Pour que le savon sorte, vous devrez peut-être donner de petits coups sur le fond du moule.

    Si vous avez utilisé un moule en plastique ou un tuyau en ABS, il se pourrait que le savon soit difficile a démouler. Déposer le moule dans le congélateur pendant environ 2 heures. Une fois sorti du congélateur, faites bouillir de l'eau dans une casserole et passer votre moule dans les vapeurs d'eau (attention c'est chaud!). À quelques reprises pendant cette étape, frapper le moule sur un linge ou une serviette afin de libérer le savon. Il devrait glisser doucement après quelques passages à la vapeur. Vous pouvez aussi pousser doucement sur le savon pour qu'il sorte du moule.

    Selon le cas, enlever la pellicule plastique du savon et découper en savonnettes. Si le savon est assez ferme, avec vos gants de protection, enlever les irrégularités des savons à l'aide d'un petit couteau sans dent. Si les savonnettes vous semblent trop molles pour bien les manipuler sans les endommager, passez à l'étape suivante et attendez quelques jours avant d'y toucher.

    La cure
    Déposer les savonnettes sur un grillage, une tablette recouverte d'un papier ciré, d'une pellicule plastique ou une boîte en carton. Placez-les sur leur plus petite face, de façon à ce que les côtés soient bien exposés à l'air. Laisser une espace libre d'environ 2,5 cm entre chaque barre de savon. Pendant la cure, qui doit durer au minimum 4 semaines, retourner les savons pour que chaque face aie été exposée à l'air. Il est important d'entreposer les savons dans un endroit sec, à l'abri de la lumière directe et de la poussière. La lumière du soleil pourrait les décolorer.

    Après 4 semaines de cure, le savon est prêt et peut être emballé. Vous pouvez l'utiliser à partir de ce moment. Cependant, les avis diffèrent et certains savonniers utilisent leurs savons seulement 1 à 2 semaines après les avoir fabriqués, mais ce n'est pas à conseiller. En effet, les savons frais fondent plus rapidement sous l'eau. Plus votre savon aura durci, plus il durera longtemps. La cure permet à l'eau excédentaire de s'évaporer du savon et il s'agit aussi d'une sécurité, car ce temps permet à la soude restante de disparaître complètement. À moins d'une erreur dans les dosages, votre savon n'est plus caustique après tout ce temps. Cependant il demeure important d'être attentif à l'apparence et à la texture du savon, afin de déceler les anomalies et du même coup, de déterminer si votre savon est utilisable ou pas.

    L'emballage
    Pour l'emballage, vous pouvez entourer votre savon d'une bande de papier servant d'étiquette, en laissant les faces à l'air libre. Cela permet de voir la couleur, la texture et de sentir facilement le savon. Personnellement, je crois que d'emballer vos savons contribue à conserver leur parfum. Vous pouvez les emballer dans une pellicule plastique, du papier, du plastique scellant, des feuilles, du tissu, etc. Il vaut mieux porter une attention particulière aux raphias et papiers colorés, qui pourraient déteindre sur vos savons. Il vaut mieux les emballer dans une pellicule transparente auparavant.

    •  Posté par Anonyme
    •  1585 jours

Autres questions similaires

  • Fabriquer du savon - Wikibooks Cette fiche explique comment fabriquer du savon soi-même. Pour l'histoire du savon, le principe de la saponification, ou les différents types de savon,

  • Saumures Pour se faire une idée pour fabriquer un fumoir ou se l'acheter Astuces d'un bricoleur pour se confectionner un fumoir artisanal :

  • Fabriqué en tôle

    Présentation de la construction de mon fumoir Bienvenue sur ces quelques pages qui vont vous illustrer la construction et l' utilisation d'un fumoir artisanal fabriqué par mes soins. Ce fumoir se veut le

  • fumoir !!! 17 messages - 5 auteurs - Dernier message : 11 déc. 2004lien très interessant ( avec plan détaillé de fumoir artisanal) http:// lesmoucheursnantais.free.fr/doc_fumage_du_poisson.htm amicalement

  • Comment construire un fumoir artisanal

    Fabriquer un fumoir - Saler, Fumer | Accueil Plan aidant à la réalisation d'un fumoir artisanal en bois (contreplaqué). Brevet sur la réalisation de générateurs de fumée pour la cuisine

  • plan pour fumoir artisanal

    fumoir !!! 17 messages - 5 auteurs - Dernier message : 11 déc. 2004lien très interessant ( avec plan détaillé de fumoir artisanal) .... essuyer et '' ventiler'' +- 1 hr , ensuite au fumoir pour environ 4h1/2

  • plan pour fumoir artisanal

    Fabriquer un fumoir - Saler, Fumer Plan aidant à la réalisation d'un fumoir artisanal en bois (contreplaqué). Ce fumoir permet bien sur de fumer du poisson mais aussi de fumer de la viande. www.saler-fumer.com/...fumoir/Voir-categorie.html

  • Fabriquer un fumoir - Saler, Fumer Plan aidant à la réalisation d'un fumoir artisanal en bois (contreplaqué). Ce fumoir permet bien sur de fumer du poisson mais aussi de fumer de la viande. www.saler-fumer.com/Documents/...fumoir/Voir-categorie.html