Bien gérer l’évolution du prix de vente du logement

Les propriétaires d’un bien doivent réajuster le tarif de leur logement, afin de le rendre plus attractif pour les futurs acquéreurs. La gestion de l’évolution du prix de vente d’un logement est utile aussi bien dans l’achat que dans la vente d’un bien.

Gérer l’évolution du prix pour conserver un tarif attractif

Les vendeurs qui refusent de réduire le prix de leur bien immobilier invendu et qui laissent le bien trop longtemps en vente risquent la méfiance des acheteurs potentiels. Un logement gardé trop longtemps en vente se remarque. Cette stratégie marketing risque de ne plus intéresser les acheteurs qui soupçonnent un défaut.

Trouver un acheteur pour son bien exige de la patience et du bon sens. Le but de la transaction n’est pas de brader le bien. Il faut éviter la course à la baisse des tarifs. Pour éviter de devoir aligner les prix sur les premières estimations des premiers acquéreurs, il est vivement recommandé de fixer le prix avec celui du marché de l’immobilier.

Les indices permettant de négocier un bien immobilier

Les acheteurs peuvent tenter de négocier un bien immobilier qu’ils convoitent lorsque le logement concerné est surcoté comparé au prix du marché. La plupart des biens surcotés sont difficiles à vendre. Dans ce genre de situation, il est préférable d’estimer plusieurs biens surcotés afin de ne pas se focaliser sur un seul tarif.

Lorsqu’une publication d’annonce immobilière date de plus de 3 mois, l’acheteur intéressé pourra négocier le logement en proposant un tarif inférieur à 10 % de l’offre proposée dans la publication d’annonce. Lors de la visite du bien, l’acheteur peut aussi tenter de négocier le coût du bien en fonction de certains défauts comme l’absence d’ascenseur, un appartement bruyant ou un logement considéré comme sombre.

Estimation de l’évolution de l’immobilier ancien selon l’Insee

L’Insee est un organisme qui calcule l’indice pour suivre l’évolution des tarifs de l’immobilier ancien en France. Si l’organisme calcule l’indice de manière globale depuis 1970, c’est à partir de 1992 que l’Insee détaille les prix par région. L’outil permet de calculer l’évolution du bien immobilier.

Grâce aux données de l’Insee, on dispose d’informations essentielles pour avoir une idée sur la plus-value éventuelle de son bien lorsque l’on souhaite le vendre. La base de données de l’organisme prend en compte la moyenne de plusieurs paramètres comme les infrastructures à proximité, son emplacement, son état… Ceux qui souhaitent avoir une estimation plus précise devront faire appel à un professionnel.